LumiLaine – créations feutrées

Feutrer la laine, c’est sculpter le vivant…

Je pourrais passer ma vie à explorer tous les possibles qu’offre cette matière vivante. Chaque laine a son expression, le défis est de trouver laquelle. C’est pourquoi j’aime utiliser des laines qui ne sont généralement pas feutrées, comme la BMC ( Blanche du Massif Central ) où la Lacaune. C’est un défi exigeant, car certaines laines se mélangent difficilement avec les autres… Cela demande de faire de nombreux essais, de rattraper souvent, de s’adapter à ce qui surprend. Travailler la laine, s’est sculpter du vivant.

En projet, des tutos live et des visites d’ateliers visibles sur mes réseaux sociaux afin de vous faire découvrir au plus près mes univers, et les mains qui chantent.